2013/10/10

Le jupon "über-chwanana" pour aller avec les Grosses Manches

Cette semaine, le blog de Lucie, Mode d'Hier et d'Aujourd'hui, a fêté ses un an d'existence sous Wordpress - et pour fêter ça, la propriétaire des lieux a lancé un appel à contribution sur le thème de la déco "chwanana". Ca y est, je suis ultra-fière, je commence à diffuser des néologismes. Même si il n'est pas de moi à la base, ni de ma copine Eysmé en fait, mais d'une ancienne copine de ma copine Eysmé. Toujours est-il que... le chwanana vaincra !
IMG_0224
Le rendu des couleurs est pas trop
mauvais ici

Ca tombe bien, je viens de finir mon jupon. Et je crois avoir ourlé suffisamment de mètres de volants pour qu'il rentre dans la définition. Photos, et commentaires.

Petit disclaimer déjà : j'ai beaucoup de mal à bien rendre la couleur de mon taffetas. C'est un taffetas changeant tissé de parme-gris et de blanc. Et il devient bleu-gris sur toutes les photos. Deuxième disclaimer : un pied dans une attelle, ça n'aide pas à faire des photos-shoots fabuleux non plus. J'espère faire de meilleures photos d'ici quelques semaines.

Pour un rappel des épisodes précédents, vous avez le sommaire ici, et mes précédents posts sur les dessous en général et le jupon en particulier.

Patron et forme

Quitte à tenter de reconstruire un jupon des années 1890 plausible, je suis partie d'instructions de coup d'époque, celles-ci pour être précise (transcrites et mises en ligne par mes soins) - jupon je pense de droite, ou de gauche, enfin un des deux représentés en théorie sur la gravure en haut à gauche, on ne sait jamais très bien. Les coutures obtenues correspondent bien à ce qu'on voit sur celui de droite, en tout cas.
IMG_0245"Jupon en toile grise, ayant 92 centimètres de longueur, ceinture non comprise; on coupe un lé de devant ayant 18 centimètres de largeur au bord supérieur, 62 centimètres du bord inférieur, deux lés de côté ayant 8 centimètres au bord supérieur, 31 centimètres du bord inférieur, un lé de derrière ayant 78 centimètres au bord supérieur, 84 centimètres au bord inférieur; au milieu de ce dernier lé, on pratique une fente, on assemble le jupon. On garnit son bord inférieur avec un volant de toile brodée ayant 20 centimètres de hauteur, 2 mètres 40 de longueur; on le garnit au bord supérieur avec une ceinture en étoffe prise double munie d’une coulisse."
La Mode Illustrée
, 13 juillet 1897
La modification principale que j'ai opérée a été de rallonger les panneaux (grande perche que je suis), et ma ceinture est plus fine que celle de la gravure - ça, je m'en suis rendue compte après-coup, c'est cohérent avec une pièce d'époque que j'ai pu observer ceci dit.
IMG_0227Comme je l'ai déjà dit en cours de construction, je ne suis pas à 100% satisfaite de la forme obtenue. Du fait des pièces de devant en trapèze, l'ampleur se trouve surtout sur les côtés, et le volume n'est pas assez projeté en arrière à mon goût. Certes, c'est attesté historiquement, mais je voudrais faire quelques petits comparatifs quand même. Au programme donc : tester des formes avec un pan arrière moins droit, tester des options de tournure, tester avec un jupon de linge dessous et une jupe par-dessus.

Matériaux

Pour un premier jet, et vu que je ne trouvais pas exactement (je susi perfectionniste, je l'ai déjà dit ?) ce que je voulais comme taffetas imprimé, je suis restée sur un taffetas polyester, très joli, mais peut-être un peu lourd pour la tâche.
IMG_0240
J'assume, j'ai décousu un bout pour y
glisser une de mes étiquettes ;)
Je l'ai doublé de coton (du grand suédois jaune et bleu) pour la tenue - suivant les conseils de mes chroniqueuses mode (18 avril 1897 pour être précise). Les deux épaisseurs, taffetas et coton ont été travaillées comme une seule, puis j'ai réduit les valeurs de couture du coton et rabattu à la main celles du taffetas. C'est, en un peu plus propre, la méthode employée sur cette jupe (d'ailleurs, le site est une source assez incroyable en matière de construction). J'ai croisé d'autres pièce où les valeurs de coutures sont simplement écrasées et laissées à cru, mais vu mon tissu qui s'effilochait de peur, ce n'était pas vraiment une option pour moi.
Pour la déco, je suis restée (pour cette fois) dans du simple sans casser la tirelire, avec un plumetis sur un genre de crêpe. Un synthétique de bonne composition avec mon fer à repasser, moins accommodant avec la machine ou les ciseaux - il tentait de s'enfuir, le fourbe !

IMG_0239Construction

Le jupon ferme par une coulisse derrière - une tresse de coton toute bête, qui n'est pas prévue pour l'esthétique mais pour tenir le noeud. La tresse est passée dans la ceinture et accrochée à l'intérieur de celle-ci sur le côté du corps. Elle ressort un peu avant - c'est un  détail que j'ai trouvé génial sur une pièce ancienne, cela permet d'accrocher le jupon !
Pour ce qui est du volume, nous avons :
  • deux tours de cordelette au bas du jupon lui-même ;
  • un volant d'une vingtaine de centimètres de haut (en synthétique blanc), au bas duquel est cousu...
  •  en bas un volant peu froncé de taffetas de 5 centimètres de haut,
  • lui-même recouvert d'un volant très peu froncé de plumetis,
  • puis à mi-hauteur un volant assez froncé de taffetas de 9 centimètres de haut,
  • et un autre volant identique, mais un peu moins froncé de taffetas tout en haut.
IMG_0242 IMG_0237
IMG_0243Le haut du volant blanc et du volant de taffetas du haut sont pris dans une bande de taffetas. Le tout est cousu sur le jupon - le volant blanc n'est pas froncé. J'ai essayé en le fronçant et avec un troisième volant de taffetas dessus, c'était catastrophique, trop de volume et de poids en bas.
IMG_0241Et par-dessus tout ça nous avons un volant en dents de scie en plumetis, celui qui m'aurait faite jurer comme un charretier sans la présence de mineurs dans la pièce.
Pour vous donner une idée, le volant est composé de 18 pièces comme le machin à carreaux vert, à droite. 9 dans un sens, 9 en symétrique. Le point le plus haut, c'est celui qui va dans la dent du haut, le cran à côté de mon doigt, c'est la dent du bas. Le côté courbe, c'est l'ourlet. Fait au surjet roulé à la main.
Le raccord avec la jupe a été recouvert d'une bande de taffetas - là, j'ai fait le choix en fonction de ce que j'avais sous la main comme chutes et de mon niveau d'énergie en de moment. Un choix plus histo aurait sans doute été une ruche ou une bande de plis plats.
Murphy approuve.
IMG_0236
Oui, ses yeux sont bizarres. Il est aveugle. Et super câlin. Et adorable avec les enfants.
Si vous êtes intéressé(e)s par le concours de Lucie, c'est par là. Comme j'ai toujours milité pour plus de chwanana dans le costume historique - et dans les pâtes aussi, ça donne du goût -, je suis forcément très, très fan !
Et moi, j'ai déjà embrayé sur le prochain projet. J'ai même trouvé un mannequin adéquat.
IMG_0255

2 commentaires: