2017/08/04

CoBloWriMo - Parlons de vêtements d'époque

Prompt du jour d'hier de notre petit défi d'août : les extant garments, autrement dit les vêtements anciens qui sont arrivés jusqu'à nous.
Corsage, miieu des années 1890, The John Bright Collection

Les pièces anciennes, ces merveilleuses choses qui font battre le petit coeur des costumiers et costumières historiques au détour d'une exposition ou d'un site web de musée... ces choses fragiles qui se détériorent à la lumière, à la manipulation, en cas de stockage maladroit, et tout simplement avec le temps. Soyez sympa avec mes risques d'infarctus, traitez toutes les pièces anciennes que vous auriez la chance d'avoir entre les mains avec soin et respect et ne les portez pas. Mon cardiologue vous remercie.

Les vêtements anciens, ce sont aussi de formidables sources d'information sur la mode d'une époque : comment elle était fabriquée, comment les dessins de mode s'incarnaient dans la vraie vie, et plein de petits détails inestimables. En plus c'est joli, c'est très visuel, et beaucoup de musées ont aujourd'hui numérisé leur fonds. C'est pratique, ça permet de peupler, par exemple, plein de tableaux Pinterest.
Bien sûr, ne pas oublier que la conservation et la présentation de telle pièce plutôt qu'une autre est un biais en soi, et que les morceaux de vestiaire qui nous parviennent ne reflètent qu'une partie pas totalement représentative de ce qui se portait à l'époque. J'en avais déjà parlé il y a quelques temps.
L'intérieur du même corsage, qui laisse voir la doublure, les baleines, l fermeture et le ruban de taille.
Tant qu'on parle de vêtements anciens, ce superbe corsage 1895 vient de la John Bright Collection, qui présente des pièces de la collection de ce costumier (qui travaille notamment avec la télévision anglaise). Les pièces sont bien montées, les notices détaillées, les photos en haute qualité et incluent souvent des vues de l'intérieur du vêtement.
En bref, allez y passer quelques heures de ma part - le corsage en question se trouve par ici.

Je vous laisse suivre le lien pour aller admirer le corsage dans son intégralité, et je m'attaque aux prochains articles du mois !

Pour recevoir régulièrement le résumé de ce qui se passe sur le blog et à l'atelier, pensez à vous inscrire à la newsletter :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire