2015/10/02

Costume historique - un cache-corset Belle Epoque

A coté de mon activité de couturière sur mesure et créatrice mariage, je continue mes recherches et expérimentations en Histoire de la Mode. Depuis plusieurs années maintenant, j'explore la mode féminine des années 1890. Aujourd'hui, c'est le cache-corset que je vous montre.
Costume féminin victorien : cache-corset Bemme Epoque
Comme son nom l'indique, le cache-corset - parfois nommé aussi "housse de corset" ou "corsage de dessous" dans les magazines d'époque - se porte par-dessus le corset.
Il en adoucit les lignes sous le corsage - plus de haut du corset qui se voit en relief au niveau de la poitrine ! Il évite aussi que la robe frotte sur le corset et préserve donc celui-ci de l'usure.
Dentelle et voile de coton, cache-corset victorien
Cache-corset un peu grand pour mon mannequin taille "petite puce"
Le mien va aussi me permettre, avec la dentelle froncée à l'encolure, d'arrondir un peu ma poitrine. Oui, je triche un peu, c'est histo aussi !
Dessous victoriens Belle Epoque
Le cache-corset en situation, porté sur pantalon, chemise, corset et deux jupons
Photo par ma copine Eysméralda
Les cache-corsets, c'est un peu le parent pauvre dans les magazines de mode de l'époque : peu de gravure, presque pas de mentions dans les textes (je cherche encore, mais pour le moment je n'ai presque rien trouvé).
Deux cache-corsets, 1893
Cache-corsets, La Mode Illustrée, 2 juillet 1893
On trouve grosso modo deux formes : celle d'un simple corsage de dessous, coupé en plusieurs pièces ou ajusté par des pinces, avec des petits mancherons de dentelle plus ou moins larges et des encolures plus ou moins échancrées, et le cache-corset "Petit Figaro" :
"Pour le cache-corset, c’est le petit Figaro, se prolongeant en deux pointes que l’on noue par devant, qui nous semble le modèle plus pratique; c’est en tout cas celui qui tient le moins de place dans le corsage."
La Mode Illustrée, 14 juin 1896

Variante possible du petit figaro, le cache-corset sans pointes, qui se ferme devant en un seul point :
Dessous victoriens, 1898
La Mode Illustrée, 19 juin 1898
J'ai choisi la première forme. Le Petit Figaro sera pour une autre fois je pense !
"Toute élégante qui prétend se composer un trousseau conforme en tout point aux règles et aux exigences de la mode actuelle, aura ce qu’on appelle « le jeu complet »; c'est-à-dire que la chemise de jour, le pantalon, le cache-corset, la chemise de nuit, seront pareils. Pour le cache-corset, c’est le petit Figaro, se prolongeant en deux pointes que l’on noue par devant, qui nous semble le modèle plus pratique; c’est en tout cas celui qui tient le moins de place dans le corsage."
La Mode Illustrée, 14 juin 1896

Le cache-corset est mentionné pour dire qu'il faut l'assortir au reste. Et euh... c'est tout.  Donc j'ai utilisé le voile de coton fin qui m'avait déjà servi pour la chemise et le pantalon, et les mêmes groupes de petits plis verticaux sous la poitrine que j'avais fait sur la chemise.
Cache-corset, 1898
La Mode Illustrée, 12 juillet 1898
Pour la dentelle, ce fut plus difficile : la broderie anglaise utilisée pour le reste du jeu de dessous était une trouvaille vintage héritée d'une grand-mère ou d'une autre, dont j’ai utilisé jusqu'au dernier centimètre. Je me suis rabattue sur une dentelle de coton bien solide. De loin et par temps sombre, c'est une assez bonne approximation des dentelles de lin, Valenciennes notamment, qui sont recommandées pour décorer les dessous : jolies oui, mais il faut que ça résiste à des lavages fréquents et moins tendres que notre programme "laine" !

Petits plis en guise de pince, lingerie Belle Epoque


Pour la construction j'ai suivi les mêmes principes que pour la chemise et le pantalon : coutures à la machine, rabattues à la main, et ourlets faits à la main. Le tissu est tellement souple que la couture à la main est vraiment la meilleure option. Du coup, boutonnières et œillets brodés à la main aussi ! Ne me demandez pas combien il y a d’œillets pour passer le ruban qui fronce l'encolure : beaucoup. Juste, beaucoup.
Reconstitution historique : un cache-corset Belle Epoque
Le ruban est un simple ruban de satin polyester. Les boutons sont des boutons vintage en pâte de verre hérités de ma grand-mère - qui devait les collectionner pour une raison qui m'échappe, parce que j'en ai vraiment beaucoup en stock !
En les utilisant, j'ai fait de ce cache-corset mon entrée pour le huitième challenge du Historical Sew Monthly : Héritages (Heirlooms and Heritage).

Petit résumé des données pour le challenge :

Challenge : Heirlooms and Heritage - Héritages
Fabric - Tissu : Cotton voile - Voile de coton
Pattern - Patron : draped by me - moulé par mes soins
Year - Année : 1895 - 1898
HSM 2015 : cache-corset 1895
Notions - Mercerie :
Vintage glass buttons, cotton lace, polyester satin ribbon, thread
 Fil, ruban satin en polyester, boutons en verre anciens, dentelle de coton
How historically accurate is it ? - C'est histo comment ?
Pretty accurate, if you forget the polyester. The buttons are most probably from the 1950's, and the lace is undated.
Fil et rubans : modernes. Boutons (et sans doute dentelle aussi) : années 1950, pas avant. Forme et réalisation : globalement historiquement correct.
Reconstitution de dessous Belle Epoque
First worn - Porté :
Two weeks ago for the photoshoot - Il y a deux semaines pour les photos.

Cost - Coût : around 10 € for thread, ribbon and fabric onlyn the rest being and heritage - autour de 10€ pour le fil, le ruban et le tissu seulement, le reste étant un héritage familial.
Reconstitution complète de sous-vêtements victoriens Belle Epoque
Le corsage de dessous était la dernière pièce qui me manquait pour compléter mon jeu de dessous Belle Epoque, yeah !

Vous aimez mon travail ? Partagez, épinglez, envoyez ce post autour de vous ! Et pour suivre la suite de mes aventures en reconstitution historique , c'est juste en-dessous :

2 commentaires:

  1. Oh ça donne envie d'en faire un ^^ Par contre moi je n'aurai pas le courage de broder autant d'oeillets à la main. Quelle patience !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca va relativement vite quand on a le coup de main. Sinon la solution c'est de prendre de la dentelle ou de la broderie anglaise toute prête qui permet de passer un ruban.

      Supprimer